Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 17:00

 

 

Georges Brassens, Mourir pour des idées

 

Mourir-pour-des-ide-es--jpg

(cc) Mourir pour des idées / Vincent Delhomme 

 

 

Lourd… Lent…

L’encre sur le papier

Ça rame…

Marre…

 

Râle d’âme mon amiral !

Ramdam

Bordel dans mes entrailles !

            Barouf

 

(Compréhension de

L’homme sur le papier…)

 

Je veux être un bourreaux

Aimer ma tâche !

Et puis je veux des preuves !

Comme du sang sur les mains…

 

(accuitement

            semontiel

                       borgne absorbant blême)

 

J’accroche vent sur mer

            Comme voile

                   Vent sur mer

 

(Laissons nous guider

Quitte à quitter la route…)

 

Merde !

Je ne comprends plus

Rien

Je broie

            Les rêves d’un autre !

 

Merde !

Ça ne ressemble plus

            À rien

 

Repos…

Mon postérieur si peu tanné

            Sinon par les chaises

(Une fesse sur chaque

            Embouchure…)

           

Jure ! Jurons !

Merde !

C’est moche !

Insatisfaisant – dé sorti de mes mains

            N'arrêtant pas de rouler…

 

L’attente un jour se lasse

Ce sont des mots pour dire

            La frustration

            L’enlisement

            Plus ou moins

            Conscient

            L’espoir

            S’amenuisant

            Nuisible

        L’espoir réclamant son dû.

 

OK moi là-bas !

Faisons réconciliance !

 

(à force de

     néologismes

serons-nous à m’aimes ?)

 

C’est possible…

 

Aucune fluidité

    Perdu la musique

Merde ! j’ai

        Perdu la musique

 

Cela sent un peu

          Le conifère…

Cela sent le vent mauvais

Sans la joie de boire à sens dessus

Sans la joie de l’ivresse

 

Peut-être mais

J’irai encore

       Au-delà des pyramides !

 

Aïe !

Faudra-t-il comprendre

            La vie dans ses extrêmes ?

Pouvons-nous devenir

            Extérieurs à tout ça ?

 

Sinon ça va…

Aigreur…

            Alcool…

 

Soyons clairs :

J’ai un peu bu ce soir…

 

            Excusez-moi !

Je me suis embrumé

            J’ai bu des litres exsangues de tous soupçons

                       Sauf du lendemain

 

                                   À l’haleine fauve

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Delhomme (Texte & Photo) / Musique de Georges Brassens - dans ViNCeNT DeLHoMME --
commenter cet article

commentaires

Rechercher Sur Le Site

l'ARPeGe !

 


Vous voilà sur le site d'expression poétique de l'.Association..RAtUReS.
créée à Grenoble en 2005 par


Nous cherchons toujours des talents à publier sur le site
N'hésitez surtout pas à nous contacter !

Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter (voir ci-dessus) et recevoir ainsi infos et poèmes dès leur publication.


.
Contrat Creative Commons

RAtUReS éDiTiONS !

.
vincent delhomme a celle que je ne connais pas couv copie
* à CELLE QUE JE NE CONNAiS PAS (RECONSTRUCTiON) // Vincent DELHOMME
.
images_couv_perso_239.jpg
* UN DESTiN GRêLE // Vincent DELHOMME
.
images couv perso 7122
* PROMENADE SOUS LES ARCANES // Yiannis LHERMET
.
images_couv_perso_7122-copy.jpg
* RECUEiL COLLECTiF // RAtUReS
.

CaRTEs PoSTALeS !

 

paperblog memberAnnuaire generaliste referencement

Collectif RAtUReS - Poésie - Grenoble