Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 17:43


metro-paris


     Distraite dit-on de moi, chose acquise qu’il m’arrive bon an mal an de manquer à l’appel…Présence en pointillés et voilà que mes yeux s’écarquillent en bubble-gum soufflés, grand œufs d’esturgeon clair qui font exploser la paupière, zip-zap fluorescent…Mes doigts sacrément nerveux glissent sur les rails tout en cherchant un numéro à composer sur la ligne du tram A  - Fountain, L.A., Poe A ., vitre collée sur le nez, je m’englue dans mes deux-trois incertitudes du jour…et pas de réponse…  heureusement un livre est là, défilant de pages en pages…


     Littérature méphistophélaire plein les neurones à défaut de couilles ou d’estomac, c’est avec grand peine que je lève le nez de mon nombril invisible. Ultime effort de sociabilité, assez réussi par ailleurs, je hoche la tête lorsqu’une âme assez quelconque surgis de nulle part –  respiration moisie, lèvre hirsute, voix karaokée - me crache son profond dégoût des gens qui nous entourent. Quand à moi, heureuse qu’elle n’ait pas remarqué les ondulations sporadiques de mon front sur la vitre, tremblante, dégoulinante de sueur – peu importe, je m’éponge avec une page facilement arrachée du livre –  je continue les amabilités d’usage en pianotant sur mon ventre grimaçant.


     Décidément cette brave rombière m’importune. C’est malgré moi que je prends, tremblante, un air fiévreux ou rêveur –  je ne sais plus car tout va trop vite – j’interromps sa logorrhée nauséabonde en fermant les yeux. Outrée, le bec cloué à la ramasse, elle refait les lacets de ses souliers, talons trois centimètres qui lui serviront dans trois minutes à me démolir les rotules. Encore une fois tout cela n’a vraiment pas d’importance. Modifiant momentanément mon itinéraire – car il est hors de question que j’abandonne la destination Poe A. – je décide de me traîner tant bien que mal vers l’extérieur, au niveau de la station Cargo.


     Et dans ma précipitation d’échapper à cette situation somme toute peu agréable, s’agite le souhait profond et sincère que ma main sur le cœur laisse une petite trace rouge dans l’esprit des passagers restés cois.


     Tramway A,   gorge profonde qui s’ouvre ventre à l’air  sur les quais, jamais repu de gueules byzantines et d’oreilles inquiètes, chien aux abois  tu n’aboies pas, caravane lasse...


     Hep hep ! Papillons improvisés, mes mains calcifères agrippent alors le premier vol d’insectes pseudo-aquatiques qui vient à passer par là, « Hep hep hep attendez-moi », les forçant à faire leur la rengaine qui est mienne… « Savez-vous beaux anthracites que mon cœur s’emballe une fois toutes les autres fois, battant la mesure de vos battements d’ailes encore chauds, et si je m’emporte quelquefois c’est à cause des claquements de porte sur deux de mes  quelques heures heureuses, douleur qui ne  m’oublie pas, m’enserrant de toute sa force, alors même que vos mouvements mille fois répétés demeurent imperturbables. »


     Quelques heures plus tard, une équipe d’experts effectuaient des prélèvements sur ce même quai où l’on avait aperçu pour la dernière fois le poisson rouge qui avait fortement perturbé, par son étrange plongeon entre rails et ciel, la sérénité des voyageurs du tram A en ce jour de grande affluence.



Partager cet article

Repost 0
Published by Elisabeth Hamidane & Visuel de Vincent Delhomme - dans ELiSaBeTH HaMiDaNE --
commenter cet article

commentaires

Rechercher Sur Le Site

l'ARPeGe !

 


Vous voilà sur le site d'expression poétique de l'.Association..RAtUReS.
créée à Grenoble en 2005 par


Nous cherchons toujours des talents à publier sur le site
N'hésitez surtout pas à nous contacter !

Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter (voir ci-dessus) et recevoir ainsi infos et poèmes dès leur publication.


.
Contrat Creative Commons

RAtUReS éDiTiONS !

.
vincent delhomme a celle que je ne connais pas couv copie
* à CELLE QUE JE NE CONNAiS PAS (RECONSTRUCTiON) // Vincent DELHOMME
.
images_couv_perso_239.jpg
* UN DESTiN GRêLE // Vincent DELHOMME
.
images couv perso 7122
* PROMENADE SOUS LES ARCANES // Yiannis LHERMET
.
images_couv_perso_7122-copy.jpg
* RECUEiL COLLECTiF // RAtUReS
.

CaRTEs PoSTALeS !

 

paperblog memberAnnuaire generaliste referencement

Collectif RAtUReS - Poésie - Grenoble