Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 18:26


f1142427691.jpg


I.

Le temps de la sensualité s’efface et 
-----Court à sa perte comme après un rêve - 
Nous marchons comme deux être absents ne riant plus au monde - 
Nous cherchons dans l’autre des raisons 
-----------Des lumières et du silence - 
L’exploit d’attendre finalement ruine 
Nos pensées contractées d’espoir -
 
Alors l’envie se livre à ses ébats
Surgit du noir des mots passés 
Pour accomplir son évidence 



II.

-
La défaiseuse d’ombre sort de son lit


Le ciel se couche une heure plus tard ce soir - 
Et je t’envie de vivre
Et je t’envie, j’enivre 
----De vie de voir ce que le soir simule - 
J’envie les ivres et distille Des incompréhensions - 
Je ponds des bulles et exprime des joies 
Simule des incohérences
 
Subterfuges où je me noie - 
Comprenons la distance sans vice et prenons
----La vie comme il se doit

À toi le monde où je ne finis pas ! 


III.
 
-
Démagogue j’encore avec ma tête 
Je ménage des enfouissements
Macabres – des tombes 
D’améthystes en nombre
---D’infini - 
J’absorbe des hordes de mots 
J’intolère le son, la masse des subordinations - 
Je macère et conçois
-----Que l’hydre absout l’enclos 

L’apparence de la perfection tue les tombes



f1390772740

Photos d'Amanda Maddox

Partager cet article
Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 18:00
Partager cet article
Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 18:37


world-is-missing.jpg



Cela dit on est sans terre. Et le but n’est que de comprendre. Quelqu’un s’achève sur l’inféconde répartie d’un mot. Un autre perpétuera l’étrangeté du silence. On sera mal-à-l’aise... L’autre convenant qu’un certain qu’il aime avait raison. Cela est dit pour espérer. Quelqu’un aura parlé de malentendu. Et de vengeance. L’autre aura laissé à son chapeau le soin de réfléchir. Cela sera dit. On se haïra, le cœur sur les dents du destin. Et l’on se toise. La vie n’a dit que l’essentiel...
Et l’on devient séparation.
 
 
 
Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 17:50
Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:28





Celui qui avait peur de la flamme
Celui qui l’avait déjà perdue
Qui ayant pris sa bouche pour un puit
S'était noyé dans son miroir

Celui qui n’avait pas compris
Mais qui n’en était pas loin pourtant
S’étant ouvert la tête pour plonger ses mains
Dans les rouages de son âme

Celui qui tentait sans escale
Une descente dans ses enfers
Parvenant à garder les yeux ouverts
À jouir encore de sa souffrance –

-------Peut-être était-il le plus vivant ?

Celui qui a les ongles rongés
Et qui s’acharne à s’ouvrir les veines
Car il ne sait pas l’odeur du sang
-----Ni son goût
------- – et qu’il a soif !

Ceux qui se sont incarnés
--- – les fils de dieu –
Comme étant notre sacrifice et la
-------Promesse aveugle de la mort –

-----------(Écho qui nous appelle
----------------Écho qui nous appelle)

Et nous qui comme un chant de vagues
-------Finissons toujours
--------------Par entendre –

Mais oui écoute
-------Pourquoi pas toi ?

--------------Mais oui écoute
---------------------Avance dans ce chant roi !

Celui qui était parti –
Et les autres qui marchaient dans ses pas
-----Avec
----------Encore un peu de temps dans le silence

 
Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 18:00
Partager cet article
Repost0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 18:26

 

8+5=4
+
8x5=4
=
8
 
Coincidence.jpg


Octogone aggravé de branches

Muet dans son corps simple et froid

Vrille ses ramifications

Au son du sang qui se déhanche


Il bourgeonne je ne sais quoi

Tant passe en lui sous ses bretelles

De ces silences à émotions

Qui se délivrent sous son poids


Mare gelée qui s’offre à celle

Si morte d’étouffer mes cris

Qu’elle avale ses rédemptions

Et tombe des nues qui s’emmêlent


Au tour du cheval de folie

À basculer dans la tempête

Noire et figée d’imprécations

Non dîtes au seuil de son mépris


La mort approche de la crête

Toute à se retourner les manches

Prête à l’ultime des actions :

Désaccorder la marionnette


Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 18:06
Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 17:41
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 20:05


#

On nait bleu ou rose, toi
Tu es rouge dans un manteau vert.
Tu craches ta lave et t'éteins,
Tu veux qu'on se souvienne de toi.
Tu es indomptable, personne ne veut,
Ne peut être à ta place, tu prends
Tout sur ton passage, alors pourquoi?
Moi aussi je suis rouge.
Je me sens différent des autres, de toi.
La lave ne me brûle pas elle me réchauffe.
Serai-je aussi creux mais rempli de vie que toi?
En toute évidence, non.
J'ai une chose de plus,
Rouge dans un manteau vert au chapeau blanc.

#

Fils,

Je suis rentré, mais
Tu n'es toujours pas là.
Tu ressembles à l'amour,
Présent mais intouchable.
Je te vois enfin, tu es loin,
Tu es trop loin dans ta couverture de livre.

Dois-je te montrer le chemin?
Tant de questions que tu n'entends même pas.
La vie est un paquet de cigarettes,
Fume ta vie à t'en brûler les doigts,
Mais ce n'est pas à moi de te dire ça.

Papa

Maxence Merle, 19 ans, vit à Grenoble...
 
Partager cet article
Repost0

Rechercher Sur Le Site

l'ARPeGe !

 


Vous voilà sur le site d'expression poétique de l'.Association..RAtUReS.
créée à Grenoble en 2005 par


Nous cherchons toujours des talents à publier sur le site
N'hésitez surtout pas à nous contacter !

Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter (voir ci-dessus) et recevoir ainsi infos et poèmes dès leur publication.


.
Contrat Creative Commons

RAtUReS éDiTiONS !

.
vincent delhomme a celle que je ne connais pas couv copie
* à CELLE QUE JE NE CONNAiS PAS (RECONSTRUCTiON) // Vincent DELHOMME
.
images_couv_perso_239.jpg
* UN DESTiN GRêLE // Vincent DELHOMME
.
images couv perso 7122
* PROMENADE SOUS LES ARCANES // Yiannis LHERMET
.
images_couv_perso_7122-copy.jpg
* RECUEiL COLLECTiF // RAtUReS
.

CaRTEs PoSTALeS !

 

paperblog memberAnnuaire generaliste referencement

Collectif RAtUReS - Poésie - Grenoble