Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 18:00

.

.

L’HOMME À CŒUR OUVERT 

 

  

Car quand un, dix gens entrent ailleurs

pour se pencher sur leur super ode athée

cons, se tâtent et meurent, d'un fini

quand l'autre encore pour suite de ses  

heures, engendre de la vie


toilettes-copie-1.jpg

 

9.11   

 

Des monts, des mots et par vie   

Sens à prendre à l'or pour croire   

Allah l'chimiste   

celui des hordes, fans antiques…   

Mais la houle y gagne à mieux se taire   

 

.

.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 17:00

 

sous un pont en couleur

 

 

Qu'attendre là si près de l'explosion ?

L'outre ravie mord l'appât des ans

ça glisse ainsi qu'une entrecuisse humide

 

Je sens ma présence comme un fardeau

Pour autant

je me supporte encore

Je pourrais presque dire des choses heureuses

à contempler ainsi le bord du gouffre

 

Que faut-il éteindre pour éviter l'explosion ?

La joie est un spectre en marge de mes yeux

mais dans mon champ d'action

à portée de main

- apportez demain ! -

dans l'ombre de mes mots

 

Pauvre petite rage enrouée

Paralysie merdeuse d'enfant gâté

Orgueil n'assumant pas sa solitude

 

Miracle - mords encore cuir tanné !

Confettis - dansez dans mes orbites myopes !

Magie - sans doute jaillissant des jours -

apporte-moi la suite !

.

.

Partager cet article
Repost0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 17:00

 

cadavres-exquis.jpeg

Partager cet article
Repost0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 17:00



###

 

Les nerfs m'échappent

Me chopent - m'écharpent

Et je cherche la chute

 

je tremble tant

Que je semble trouble

Et trouve tout branlant

 

Mon pied trapu

Triple bec dans l'eau

Nigaud pris dans la trappe

squelettes-dansantes-t11310.jpg

Les nerfs

Vélomoteur

Racine de vipère

Trombe acide de pluie

 

La peur

les pieds sur Terre

Babines de pleureurs

Tombe aride d'ennui

 

Muscle

Soubresaut d'aile

Misère de la peau

Bombe A / Tension liquide

squelettes-dansantes-t11310.jpg

T'as bien raison de fuir

C'est la réponse

Ô ! dur à cuire


###


Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 18:00

 

 

P1040017.JPG

 

 

Dans la lumière entrecoupée d'ombre

Un matin dans la course du monde

Le chat s'allonge de plus en plus

 

Le soleil tanne ce chapeau blanc

Qui tombe bienvenu sur mes yeux -

Du thé tiédit à côté du pain

 

Un frémissement long continu

Balance les arbres et les haies -

Un poil dans ma main suit la cadence

.

.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 17:00

 

 

--train-train--

 

 

Tras de un amoroso lance © Pradal - Guirao - Velázquez / Saint Jean de la Croix. La Nuit Obscure.

 

 

 

[ Ma compagne des aubes nulles
au son clair des camions-poubelle ]


La pluie qui sent la braise du Néron en flamme
Nature qui rend fou
Oxymore assoiffée d’errance
Nature qui rend fou
De la pluie aux odeurs de cendres.

Et les éclairs semblant venir après le bruit !

Ah la joie de la peur transcendée !
Ah ces odeurs de Rome aux arômes moqueurs !
Où sommes-nous ?
Sans alcool et sans ciel
Puisqu’il est là et hurle
Et pleut des mots sans excroissance
autre que la pluie

Des dieux sans os mais tout en bruit
Alors existent

Et tout redouble
Et même aux rires sans écho
Et même aux pensées solitaires
L’eau répond à tout
Au tout d’ivresse au dieu du vide
Et comme le sens
de la chute est
toujours le même
Il contient la promesse de la verticalité…

Libérez-moi des canicules !
Libérerez-moi de ces chiens pédérastes

Et justifions le clou des rides sur l’humeur nauséabonde et tant proche que l’être en caleçon accourt et prie car ne sait plus que faire
Et l’avorton des monte-en-chaires
N’avait rien compris

Il agite ses muqueuses à l’encontre des métamorphoses du rien
En rien
En trou de météore
En rire d’abondance
Quand il est en forme…
De croix ? me dira l’apocryphe
Oh si vous saviez !

Mais tout se calme.
Comme le bruit est beau !
Et l’eau s’emplit de rigoles en flaques de pluie qui confère à la rue cette aura de vécu que n’aura jamais le samedi des soldes…
ou la fête des morts

Et la peau glisse sur le mot crisse sur le dos des feuilles jaunes qui s’emplissent d’encre bleue

Comme l’étant n’est plus si beau
(n’est plus si beau)
Qu’alors l’étant sans eau n’est plus qu’averse de feu sur sécheresse
Et mort pour bout de compte

Et les amours seront toujours terrestres
Pauvres folles qui croyaient au sourire des anges
Montrez plutôt votre cul au rire des phalanges
Innombrables et en rut…


La clé de sol
Celle-là même qui nous rive à la terre
Appelons la les pieds aux fers…

Mais rien n’empêche la musique

 


Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:00

TURQUIE 2009 (2) 289

 

 

 

C'est étrange

Je me sens si proche du bonheur, et je me regarde vivre en osant encore me demander pourquoi ?
J’ai une femme auprès de moi qui dort et respire régulièrement, dans toute sa douceur et sa force.
Elle est une telle étendue d’amour et d’angoisse, tout comme moi, palpable et reine de ses contes de fées mais ne sachant évidemment pas la couleur du jour qui se lèvera demain.
Nous sommes uniques et autochtones en notre jardin d’Eden, conscients que d’un crépuscule à l’autre nous devrons vivre la chute…
Nous sommes heureux, c’est sûr ; portant peut-être avec sagesse nos erreurs et nos mensonges ; ayant vraisemblablement vécu et appris…

Alors nous voilà.

Mais nous ne sommes entiers que seuls…

 

 

 

Sauvage l’ancre encore

 Dans la force de sa plongée –

Immersion rapide et

 Rencontre avec le fond –

Ce bon plancher des

 poissons

 Ou s’appuyer –


Je rêve d’une ancre à jeter

Dans tes eaux – mon amour –

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 18:00

 

 

Il faut grandir


Grandir grandir


Se lancer face contre terre


Creuser plus loin dans l’air avec sa langue


Manger des bruits


Cinq bruits et enclumes par jour


Ou bien par nuit


Pour la sainte santé


Et pour la honte


Et pour les larmes


Un petit peu de brume


Histoire de se perdre


Histoire histoire histoire


De rompre avec ses mains

 

 

technique du poing levé0022

    © Vincent Delhomme, Technique du poing levé


Partager cet article
Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 18:00

 

Des jumeaux ou

Du retour de soi-même en son double

 

Une histoire de shaman ou de fou

... J’ai oublié ...

 

 

 

A force de clarté

A force de vouloir dire

A force de faire le vide

J’épuise le conflit

La friction de mon moi sur le monde

S’amenuise

Je puise dans ma fatigue

Et voudrais sortir du repos

Pour écrire

 

Il n’y a pas de justification dans ces cris

Juste un décalage suivi

D’une tentative d’adéquation

D‘unité maladive

Dans la durée

 

L’écriture est l’aboutissement du Narcisse

Celui qui évite la noyade en se figeant dans les mots

Quand la création conjure le pire

C’est Narcisse évitant le désastre

 

Car pour s’aimer dans l’écriture

Il faut

Pouvoir s’extraire

Des jardins où nos statues errent

 

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 18:00

 

 

 

 

 

Aux imbiblés et beaux débiles ivres du verbe...

A ceux dépassés par leur propre rêve

Et qui ne peuvent plus se contenter d'eux-mêmes

Ni des autres

Et qui sombrent

Et qui glissent

Et s'effondrent de ne rien porter

Car rien ne les porte

Qui ne se fonde

A leur magma !

 


Partager cet article
Repost0

Rechercher Sur Le Site

l'ARPeGe !

 


Vous voilà sur le site d'expression poétique de l'.Association..RAtUReS.
créée à Grenoble en 2005 par


Nous cherchons toujours des talents à publier sur le site
N'hésitez surtout pas à nous contacter !

Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter (voir ci-dessus) et recevoir ainsi infos et poèmes dès leur publication.


.
Contrat Creative Commons

RAtUReS éDiTiONS !

.
vincent delhomme a celle que je ne connais pas couv copie
* à CELLE QUE JE NE CONNAiS PAS (RECONSTRUCTiON) // Vincent DELHOMME
.
images_couv_perso_239.jpg
* UN DESTiN GRêLE // Vincent DELHOMME
.
images couv perso 7122
* PROMENADE SOUS LES ARCANES // Yiannis LHERMET
.
images_couv_perso_7122-copy.jpg
* RECUEiL COLLECTiF // RAtUReS
.

CaRTEs PoSTALeS !

 

paperblog memberAnnuaire generaliste referencement

Collectif RAtUReS - Poésie - Grenoble