Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • APHORiSMES 5#. Abdelmajid Benjelloun

    07 décembre 2009 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Je crois finalement que le cri de foi le plus fondamental reste tout de même le silence. *** Que voulez-vous, les hommes médiocres préfèrent la raison à la vérité! Que voulez-vous, les hommes à peine moins médiocres que les précédents, préfèrent la beauté...

  • LES LiVRES. Yiannis Lhermet

    14 décembre 2009 ( #YiANNiS LHeRMeT -- )

    - Tiens, la pétasse du troisième qui sort son clebs… elle a l’air fatiguée ! A elle, pas de bonjour…Aux collégiens non plus ! Ils m’agacent… avec eux faudrait pas que je laisse mon sac, ils seraient capables de me l’embarquer…C’est onze heures, c’est...

  • ALCHiMiE MODERNE // DéFiER LE DRAGON. Vincent Delhomme

    17 décembre 2009 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    [D'après Charles Baudelaire] Les enfants des autres m’apparaissent beaux D’autant qu’ils sont Silencieux - mais Le bonheur est bruyant - Le bonheur est bruyant Et la tragédie hurle ! Le quart vanné d’une population en marche Brûle à tours à Portée de...

  • LE NOëL EN FAMiLLE. Yiannis Lhermet

    24 décembre 2009 ( #YiANNiS LHeRMeT -- )

    Dans son habit de lin, rougi par le feu de la cheminée, passe le Père de Noël pour déposer dans les chaussons de laine, les souliers bien cirés, des joujoux uniformes pour les enfants sages... et les crétins. Elle reçoit des chocolats, lui, des bouteilles....

  • LA FUiTE, LE PLOMBiER & // L'éPONGE. Vincent Delhomme

    29 décembre 2009 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    L’ÉPONGE ! L’infirmité s’offre à sécher Spore-addict ! Mensonge véhément L’immense événement songe Une naissance Faute d’aisance le voilà qui chie Et Ponge qui se tourne dans sa chose Les mots s’intensifient d’absence programmée - Poreux j’affirme la...

  • APHORiSMES 6#. Abdelmajid Benjelloun

    23 janvier 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Nous disons tous l’oubli avec des souvenirs et des souvenirs avec l’oubli. Il y va de la nature même de notre mémoire. *** Il est des moments où la réalité faiblit un peu pour laisser plus de place à la vérité. Et si la poésie n’est pas l’agent de ce...

  • FACiLiTé D'ORAGE. Vincent Delhomme

    01 avril 2014 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Le nerf du monde et sa colère Idiome d’un temps bénit – Mais qu’avons-nous tiré Trop sur la corde, trop Tendu l’arc à craquer À sortir l’œil de l’orbite – flammes Hier – flammes – on vous apprivoisait Vos conséquences étaient chaleur Lumière – avant de...

  • L'OR DU MONDE // MON RiRE. Vincent Delhomme

    24 janvier 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Je découvre ce soir que j’ai le rire APHONE ----------- Et que Son murmure s’écarte d’un revers de lèvres Je ris donc du silence ----- Et ne peux plus vraiment ---------- Être dans le PARTAGE ---- Car ce rire sans bruit M’apparaît égoïste ---- Provocateur...

  • TESTAMENT. Raph Verdelhan

    26 janvier 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    J'ai des axes, des directions, des surfaces de contact, de bonnes raisons, j'ai un volume, une consistance. J'évolue dans le temps. Je vis dans un cube blanc. Sur ses parois verticales se trouvent des taches rectangulaires et colorées, c'est plus gai....

  • LA ViLLE QUi EST EN VOUS //Français & Turc//. Üzeyir Lokman Çayci

    05 février 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    LA VILLE QUI EST EN VOUS Vous vivez dans la ville en vous que vous avez achetée par un marchandage silencieux. Vous n’avez pas encore pu apurer vos dettes. Sous vos paupières noircissant vous essayez de ressentir certaines choses. Sans vous rendre compte...

  • VARiATiON AUTOUR DE VANiTé. Vincent Delhomme

    07 février 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    " Trois Dimensions " C’était ce qu’on aime et qui brille Quand ça ne brille pas souvent… L’odeur de souffre hante Récurrente L’air Que l’on aimerait pur Dans le jeu de l’énumération La pensée continue et se pose À chaque nouvelle phrase Puis saute sur...

  • POèME EN ROSE. Elisabeth Hamidane

    09 février 2010 ( #ELiSaBeTH HaMiDaNE -- )

    La lecture expliquée , © Philippe Lemaire, 2005 "Sonnet rose pour initiés, initiales en 3 B." Qui n’a jamais rêvé, de sons céruléens, D’initiales en trois B, tatouées sur sa nuque Et d’onomatopées, bouche en iris – caduque Ou lyre mijorée, Eve Muse au...

  • ANTiCHAMBRE (extrait 1#). Jean-Marc Undriener

    04 mars 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    ------------------------------ le peu qu’on ressent le peu qu’on sait encore qui tient là dans si peu d’espace dans si peu d’encre ------------------------------ vivre décomposé en miettes des fissures dedans le crâne et sur le sol un peu partout ― des...

  • #1. CHUT. Mike Babel

    28 février 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Chut Chuut Chuuutttttt Cesse, cesse Cesse donc cesse De pleurer de pleurer…de pleurer Cesse t’ai-je dit cesse tout ira bien Tout ira bien tout ira bien je t’ai dit pleure pleure cesse De t’écraser contre les miroirs les rires les insomnies L’inoubliable...

  • APHORiSMES 7#. Abdelmajid Benjelloun

    09 mars 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Je voudrais au moins une fois que ma poésie ressemble, même un tout petit peu, à cette fleur, dont je ne connais pas le nom, qui apparaît à l’intérieur d’une caravane, sans raison apparente. *** Le pas est identique et égal à lui-même, mais le voyage...

  • APHORiSMES 8# (FiN). Abdelmajid Benjelloun

    16 mars 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Un début qui n’a pas encore commencé et une fin qui n’a pas été finalisée. *** Ce poète ne connaît jamais la nuit, mais le soir! *** Je n’aime pas les poètes qui se font de véritables cascadeurs dans leur poésie. *** I Tel considère le poète comme celui...

  • OMAR BEN iBRAHiM AL-KHAYYAMi. Vincent Delhomme

    11 mars 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Dans la poussière sur la poussière je jette ma poussière - et je m'en vais À cent amis, cent ennemis, je fais mes adieux - et je m'en vais Tes "comment !", tes "pourquoi ?", je m'en moque mon ami Paisiblement, c'est la vérité ! je jette ma poussière -...

  • #2. COLONiES LUNAiRES. Mike Babel

    22 mars 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Enfants sur une luge dans la neige Futur chiens de traîneau de l'état. Le monde a des métastases La table ronde prévoit Quelques degrés en désaccord. L'homme de la terre Ira essouffler le soleil Se brûler les ailes: fusées colonisatrices implosent Casques...

  • SéPARATiON // THE WORLD iS MiSSiNG. Vincent Delhomme

    11 avril 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Cela dit on est sans terre. Et le but n’est que de comprendre. Quelqu’un s’achève sur l’inféconde répartie d’un mot. Un autre perpétuera l’étrangeté du silence. On sera mal-à-l’aise... L’autre convenant qu’un certain qu’il aime avait raison. Cela est...

  • COïNCiDENCE. Vincent Delhomme

    01 avril 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    8+5=4 + 8x5=4 = 8 Octogone aggravé de branches Muet dans son corps simple et froid Vrille ses ramifications Au son du sang qui se déhanche Il bourgeonne je ne sais quoi Tant passe en lui sous ses bretelles De ces silences à émotions Qui se délivrent sous...

  • DéRiVE DES CONTINENTS. Vincent Delhomme

    02 mai 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Je vois une certaine disposition des toits à travers la fenêtre, au dernier étage de la bibliothèque. Et derrière, la mer que longe une plage pendant quelques temps, jusqu’à la caserne militaire qu’heureusement je ne vois pas. Et puis le soir tombe. Un...

  • L'HYDRE. Vincent Delhomme

    18 avril 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    I. Le temps de la sensualité s’efface et ----- Court à sa perte comme après un rêve - Nous marchons comme deux être absents ne riant plus au monde - Nous cherchons dans l’autre des raisons --- -------- Des lumières et du silence - L’exploit d’attendre...

  • GRENOBLE // MARS 2008. Vincent Delhomme

    23 mars 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Eve rests, Vincent Delhomme La montagne légèrement au-dessus de l'horizon - quand le vide s'installe enfin à l'intérieur - dentelle l'idée de dieu La neige est revenue de loin - du fin fond de l'hiver au début du printemps - et a surpris tout le monde...

  • #3. DONNANT-DONNANT. Mike Babel

    20 avril 2010 ( #!!! NoS iNViTéS -- )

    Eau forte de F. Rops, frontispice du recueil "Les épaves" de Charles Baudelaire, 1866 D'un point de vue gigantesque Nous sommes allés éclater les bulles de napalm Que Dieu lançait en s'amusant. L'air est gris Il neige du sperme et de la cendre En continu...

  • LA SOLiTUDE. Vincent Delhomme

    25 avril 2010 ( #ViNCeNT DeLHoMME -- )

    Elle assouvit le bruit en mangeant son silence Pour le faire naître plein – continu – désormais – aveugle Elle disparaît dans sa présence Le fil de la filiation – le fil calme Elle s’éloigne – car le faible n’est que bourdonnement De ses oreilles – car...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Rechercher Sur Le Site

l'ARPeGe !

 


Vous voilà sur le site d'expression poétique de l'.Association..RAtUReS.
créée à Grenoble en 2005 par


Nous cherchons toujours des talents à publier sur le site
N'hésitez surtout pas à nous contacter !

Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter (voir ci-dessus) et recevoir ainsi infos et poèmes dès leur publication.


.
Contrat Creative Commons

RAtUReS éDiTiONS !

.
vincent delhomme a celle que je ne connais pas couv copie
* à CELLE QUE JE NE CONNAiS PAS (RECONSTRUCTiON) // Vincent DELHOMME
.
images_couv_perso_239.jpg
* UN DESTiN GRêLE // Vincent DELHOMME
.
images couv perso 7122
* PROMENADE SOUS LES ARCANES // Yiannis LHERMET
.
images_couv_perso_7122-copy.jpg
* RECUEiL COLLECTiF // RAtUReS
.

CaRTEs PoSTALeS !

 

paperblog memberAnnuaire generaliste referencement

Collectif RAtUReS - Poésie - Grenoble